MENTIONS LEGALES

Le présent site est publié par :
Spimed-AI , SAS au capital de 12 388 euros, dont le siège social est sis 24 rue du Faubourg Saint Jacques 75014 Paris, immatriculé au RCS sous le numéro 853 720 696, numéro SIRET 85372069600022, représentée par Jean-François PAUL, en sa qualité de Président. Le Directeur de la publication est : Jean-François PAUL
L’hébergeur du site est Wix, situé au 40 port de tel aviv, TEL AVIV JAFFA 6350671.

Pour plus d'informations vous pouvez contacter le service par mail : contact@spimed-ai.com

Le présent site internet est soumis au droit français. 
Conformément à la législation en vigueur, les utilisateurs du site peuvent demander la consultation, modification ou suppression de leurs données personnelles en contactant Spimed-AI : contact@spimed-ai.com


Propriété intellectuelle du site Internet www.spimed-ai.com

L’ensemble des éléments qui figurant sur le Site spimed-ai.com sont protégés par la législation française sur le droit d'auteur et le droit des marques.

L’ensemble des éléments du site, les marques, logos, dessins, graphismes, chartes graphiques, icônes, textes, applications, scripts, fonctionnalité, ainsi que leur sélection ou combinaison apparaissant à l’adresse spimed-ai.com ou sur les sous-domaines associés et les autres domaines du site internet, sont la propriété exclusive de Spimed-AI. L’accès au Site n’entraîne aucune cession des droits susvisés.

Les droits d’utilisation du site ne sont concédés que sous forme numérique aux fins de visualisation des pages consultées, à titre personnel, non cessible et non exclusif.

L’utilisateur s’interdit de copier, reproduire, modifier, distribuer, afficher ou vendre, par quelque procédé ou forme que ce soit, en tout ou partie, tout élément du site ou se rapportant à celui-ci, par quelque procédé que ce soit, et pour toute autre finalité y compris à titre commercial, sans l’autorisation préalable et écrite de Spimed-AI.

En cas d’utilisation illégale ou non autorisée du Site, Spimed-AI se réserve le droit prendre toute mesure adéquate qu’elle estime nécessaire et, le cas échéant, d’intenter toute action en justice appropriée, et/ou signaler l’infraction aux autorités judiciaires et de police.